leading story

Le marché télécom belge invité à s'ouvrir davantage à la concurrence

Le gendarme belge des télécoms, l’IBPT, souhaite réécrire les règles du jeu du marché belge des télécommunications, de sorte que les concurrents de Proximus, de Telenet, de Nethys et de Brutélé aient davantage de chances de percer, et ce afin de faire baisser les prix. C’est ce qui ressort d’un projet de rapport dans lequel l’IBPT analyse le marché belge des télécoms. Un rapport dans lequel le ministre fédéral des télécommunications Alexander De Croo dit se retrouver.