epinglé

Quand le CSA et le CDJ ne sont pas sur la même longueur d'ondes

Régulation et autorégulation ne sont pas forcément compatibles. Prenez l’opération "48 heures des bourgmestres" menée par RTL peu avant les élections communales. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a reçu des plaintes de candidats qui regrettaient qu’elle mette uniquement en valeur les bourgmestres, les autres tendances politiques ne bénéficiant pas de la même médiatisation. Ceci en contravention avec le règlement sur les programmes audiovisuels en période électorale. Le CSA a estimé que la chaîne privée n’avait en effet pas respecté les principes prévus d’équilibre entre les tendances et lui a demandé de s’expliquer.