agora

Ceci n'est (évidemment) pas un plan de paix

Les États-Unis n’ont plus besoin du Moyen-Orient comme auparavant. Leur désengagement de la région (lisez l’Irak, la Syrie, le Yémen et la Libye) s’est accentué au fur et à mesure que leur production énergétique augmentait.