agora

De l'illusion des chiffres à l'incertitude des bénéfices

Selon la Commission européenne, un accord de libre-échange avec les États-Unis générera un demi pour cent de croissance supplémentaire dans l’UE, soit 545 euros de pouvoir d’achat supplémentaire en moyenne par ménage. C’est de cette manière que la Commission, le plus souvent par la bouche du commissaire au commerce Karel De Gucht, s’est assurée du soutien des États membres pour négocier un accord de libre-échange avec les Etats-Unis. Lors d’une crise économique de longue durée, de tels chiffres frappent naturellement l’imagination des politiques.