agora

De la Grèce à l'Europe, d'Antigone à House of Cards

L’acceptation par Alexis Tsipras de l’accord intervenu est tout sauf la noble résignation d’Antigone. La tragédie ne s’est d’ailleurs pas jouée à Bruxelles mais dans les rues d’Athènes, avec pour victimes les Grecs les plus précaires, ceux qui perdent un peu plus chaque jour, qui ne sont redevables ni des errements du passé, ni du lyrisme nationaliste et démocratique, encore moins des promesses et de l’inexpérience de Syriza, et qui ne verront pas de sitôt la fin du tunnel.