agora

Dexia, un mur mitoyen entre les états

L’Europe n’en a pas fini avec les risques de dettes souveraines. Cinq ans — presque jour pour jour — après que les Etats eurent sauvé Dexia, on est en droit de s’inquiéter de la menace que pourrait représenter une éventuelle restructuration des dettes publiques européennes sur notre pays au regard de l’apport de liquidité et de capitaux propres que pourrait nécessiter Dexia.