leading story

Elio Di Rupo: "Dès qu'une famille politique est divisée, elle a une seule certitude, c'est qu'elle perd."

Apportant son soutien à Macron pour le second tour, l'ancien Premier ministre belge regrette que le Parti socialiste ait montré un visage aussi désuni durant la campagne de son candidat, Benoît Hamon.