leading story

Emily O'Reilly : une Irlandaise au poste de médiatrice de l'UE

Ne dites plus "le médiateur" européen, mais bien "madame le médiateur" de l’UE ou encore "la médiatrice" de l’UE. Dans une Union européenne où les hautes fonctions sont trop souvent occupées par des hommes, les eurodéputés ont désigné mercredi l’Irlandaise Emily O’Reilly comme successeur du grec Nikiforos Diamandouros au poste de médiateur (ou Ombudsman). L’intéressée a été élue au troisième tour de scrutin par 359 voix, contre 276 pour l’eurodéputée néerlandaise Ria Oomen-Ruijten. Cette dernière, issue du groupe PPE (conservateurs), avait initialement le soutien de sa formation, tout comme l’allemande Dagmar Roth-Behrendt, une autre candidate, bénéficiait des voix du groupe socialiste. Mais les trois tours de scrutin à bulletins secrets ont fini par faire émerger la candidate irlandaise, qui ne fait pas partie du Parlement européen et bénéficie à ce titre d’une plus grande réputation d’impartialité.