agora

Faux-semblants, politiquement correct et effets d'aubaine budgétaires

En ces temps de crise, de déficit budgétaire, d’ère nouvelle en matière de transparence, la fraude fiscale semble être devenue obsolète. En effet, si l’on pouvait lire ou entendre par le passé que la fraude était un "sport national", offrant presque ses lettres de noblesse à l’évasion fiscale frauduleuse, aujourd’hui, plus personne n’est complaisant. Tel le fumeur, le fraudeur est banni, regardé comme un vestige – infâme – du passé.