Publicité
Publicité
leading story

"Il a de la gueule, mais il n’est pas forcément un fin politique, ce Yanis Varoufakis." Michel Sapin, ministre français des Finances

Michel Sapin attribue à son ancien homologue une part des difficultés actuelles de la Grèce. "Si les négociations s’étaient nouées de manière plus positive, plus confiante dès le mois de mars ou dès le mois d’avril, je pense que ça n’aurait pas été aussi brutal pour la Grèce", a-t-il ajouté.