leading story

L’analyse boursière, pire que pile ou face?

Selon une étude, il apparaît que les avis des analystes sur les actions sont à peine plus fiables que de jouer à pile ou face. Cela ne signifie pas pour autant que les avis sont sans intérêt, écrivent mardi De Standaard et Het Nieuwsblad. En moyenne, les prévisions des analystes se révèlent correctes dans 58% des cas. À peine plus qu’un jeu de pile ou face pour lequel la chance d’avoir la bonne prévision sur la montée ou la baisse d’un cours est de 50% Une autre question s’intéressait à la marge d’erreur des prévisions sur l’évolution réelle des cours. Les prévisions étaient en moyenne décalées de 20%: pour une hausse réelle de 10% d’une action, les analystes avaient ainsi prévu soit une baisse de 10%, soit une hausse de 30%.