billet

L'arme anti-secret bancaire

Petit à petit, les Etats-Unis se refont une virginité en matière financière. Le monde bancaire devra s’habituer à un nouvel acronyme, Fatca ( Foreign Account Tax Compliance Act) qui oblige des dizaines de milliers de banques étrangères d’informer systématiquement les Etats-Unis sur les dépôts de leurs clients américains pour les comptes dépassant 50.000 dollars.