L'attentisme reste de mise

Les investisseurs sont restés prudents alors que les principaux risques pour la croissance sont toujours présents. L'espoir d'un accord USA-Chine a soutenu les secteurs du luxe et de l'automobile.