leading story

"L'Europe ne peut laisser tomber la Turquie!"

Evangelos Areteos, journaliste grec en poste à Bruxelles pour le quotidien chypriote "Politis", vient de passer 15 jours à Istanbul, au milieu des manifestants de la place Taksim. Fin connaisseur de la Turquie où il a été correspondant permanent pendant 8 ans, il dénonce un certain nombre de fausses perceptions sur les événements qui sont en train de secouer ce pays candidat à l’adhésion européenne. Les ministres européens des Affaires étrangères doivent d’ailleurs se pencher sur le dossier turc, ce lundi.