L'obligation verte n'est plus un marché de niche

La Commission européenne souhaite lever un tiers du montant du fonds de relance européen, qui représente 750 milliards d’euros, sous forme d’obligations vertes. Les maisons de fonds parlent d’un nouveau coup de pouce pour ces produits populaires.