agora

La Cour de Justice prend position sur le droit à l'oubli

Dans le cadre d’une affaire mettant en cause Google, la Cour de justice de l’Union européenne s’est prononcée, le 13 mai dernier, en faveur de la reconnaissance, sous conditions, d’un droit à l’oubli, sur le fondement de la directive européenne de 1995 relative à la protection des données à caractère personnel. L’internaute peut désormais demander à un moteur de recherche la suppression de liens qu’il estime contraires à la protection de ses données.