Publicité
Publicité
edito

La culture en colère

Dire que les artistes et le secteur culturel sont les grands oubliés de la crise, c’est un euphémisme. Mercredi, tandis qu’Emmanuel Macron, en bras de chemise et en mode copain-copain, annonçait son plan pour la culture, Sophie Wilmès renvoyait aux ministres compétents la faisabilité d’un déconfinement en y incluant les musées dont on pensait la réouverture acquise pour le 18 mai.