leading story

Le livret, le lit faux de l'épargne

Triste paradoxe, la crise, si elle apporte de multiples enseignements, est aussi propice aux explications faciles dignes d’enrichir le Dictionnaire des idées reçues! Ainsi, aujourd’hui, il est communément admis que l’argent déposé sur un livret d’épargne est de l’argent qui dort et que ce sommeil est nuisible. L’argent dormirait donc douillettement sur un livret au lieu d’être mis au travail dans des PME qui, faute d’accès à ces moyens financiers, devraient renoncer à des projets d’investissement, voire se débattre avec leur trésorerie. Pour rester avec Flaubert, nous aurions ici une "épargne dangereuse, si bien que les récoltes diminuaient, tout périclitait" selon les mots de Bouvard et Pécuchet, l’encyclopédie de la bêtise humaine.