epinglé

Les prix pétroliers bas sont-ils appelés à perdurer?

Dès la fin des années 60, les États-Unis subirent un déclin ininterrompu de la productivité de leurs puits de pétrole et de gaz. L’amenuisement inexorable de ses ressources pétrolières conditionna le pays à devenir un importateur majeur. Et cela, jusqu’en 2008 lorsque fut découverte une nouvelle technologie dite du forage horizontal. Elle permet de forer plus rapidement, de mettre en œuvre davantage de puits sur un même site et surtout de les exploiter plus efficacement. Ce gain d’efficience a amené un doublement en trois ans des quantités de brut et de gaz produits par gisement et les perfectionnements technologiques continus pourraient encore accroître la productivité de 50% dans les trois prochaines années. Cette même avancée technique a entraîné une autre révolution, celle de l’exploitation du pétrole et gaz de schiste. Cerise sur le gâteau: ces progrès n’ont généré que des surcoûts très modérés. L’immense amélioration de la productivité aux États-Unis couplée aux apports de pétrole non conventionnel a bouleversé la donne énergétique mondiale. En quelques années, les Etats-Unis ont retrouvé leur autosuffisance pétrolière et sont en passe de compter parmi les grands exportateurs. Avec toutes les retombées économiques positives que comporte une telle situation.