agora

Madame Marghem, indignons-nous!

Votre décision de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires Doel1 et Doel2 s’impose et ne peut être mise en danger ni par des propos incongrus et inconséquents ni par une pollution politicienne de bas étage qui cachent le vrai problème: assurer notre sécurité d’approvisionnement électrique pour cet hiver et les hivers prochains.