billet

Paribas, lampiste de service?

BNP Paribas sera-t-elle le lampiste de service face à l’administration américaine? A Paris, certains ne sont pas loin de le penser. Évidemment, la banque française a violé l’embargo américain sur des pays comme le Soudan, l’Iran ou Cuba, en y effectuant des transactions en dollars. Elle ne le conteste pas. Mais elle était loin d’être la seule, dit-elle, un peu faiblement, pour sa défense.