agora

Pour le transport public, l'État ne peut pas tout

Le gouvernement bruxellois vient d’abandonner une série de projets d’investissements en infrastructures en arguant notamment que "mener 3 projets de métro en dix ans était dangereux financièrement".