Publicité
Publicité

"Pour notre panier défensif, nous misons désormais davantage sur les taux de change"

En cette période de taux bas, il n’est plus possible d’obtenir un rendement suffisant avec les obligations souveraines de qualité. C’est pourquoi Nordea a lancé un fonds obligataire flexible qui combine risque modéré et rendement raisonnable. Il semble assez bien résister à la crise du coronavirus.