Publicité
Publicité
agora

Prochain gouvernement fédéral: un euro pour l'impôt, un euro pour la sécurité sociale

Ces élections sont un aggiornamento qui va confirmer le confédéralisme de la fiscalité et de la sécurité sociale. Cette tendance s’inscrit dans un régionalisme constaté partout. En même temps, sur la base des premiers indices et si on écarte les extrêmes, le prochain gouvernement fédéral belge sera probablement plus centriste car fondé sur des coalitions multipartenaires. On retrouvera le vieil adage ministériel belge : un euro pour l’impôt, un euro pour la sécurité sociale. Il me semble que dans ce cadre, des baisses d’impôts sont extrêmement peu plausibles.