agora

Sauver la Grèce et préserver la zone euro

Le référendum, décidé hâtivement par le Premier ministre grec Alexis Tsipras, a vu la victoire du " non " avec plus de 61% des suffrages exprimés. Cela signifie qu’une large majorité du peuple grec a rejeté le programme de réformes proposé par les créanciers.