leading story

Taux d'intérêt négatifs: l'antimatière de la monnaie?

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé qu’elle pourrait considérer une baisse du taux d’intérêt sur ses dépôts jusqu’à ce qu’il en devienne négatif. Actuellement, ce taux, qui rémunère les dépôts des banques privées auprès de la BCE, est de 0%. Un taux de dépôt négatif reviendrait à faire payer les banques privées pour placer leurs liquidités auprès de la BCE. Tout se passe comme si cette dernière protégeait tellement les dépôts qu’il faudrait payer cette garantie au-delà de la rémunération de l’argent. La BCE pousse donc indirectement les banques à prêter leurs liquidités excédentaires aux Etats ou à des débiteurs privés. Cette posture signale aux marchés que la cohésion de l’euro et l’intervention de la Banque centrale ne seront pas contrariées par des seuils symboliques.