Un demi-milliard traîne sur des comptes dormants

Le montant est près de deux fois plus élevé que fin 2014.