Publicité
Publicité
agora

Un tax shift aux airs de tax lift

La pression fiscale sur le travail est en Belgique une des plus élevée au monde. Un tax shift, qui déplace une partie de cette pression sur d’autres formes de revenus, est dès lors défendable d’un point de vue économique, et certainement s’il intervient via une diminution des cotisations sociales de l’employeur. Il faut néanmoins prendre garde à une série de pièges et de malentendus.