agora

Une fausse signature?

Devant les tribunaux, il ne suffit pas d’être sûr de son bon droit ni même d’avoir raison. Il faut, pour convaincre les juges, apporter la preuve de ce qu’on prétend être la vérité.