leading story

11 nouveaux administrateurs pour Publifin

L’assemblée générale (AG) extraordinaire de Publifin s’est déroulée de façon laborieuse (et folklorique) jeudi soir à Liège. Chacun des délégués des communes associées de l’intercommunale empêtrée dans un scandale de rémunérations élevées sans réelle contrepartie a dû se prononcer sur chaque point de l’ordre du jour. 11 nouveaux administrateurs ont été désignés. Le cas de l’administrateur du Parti populaire a donné lieu à un long huis clos. Membre du précédent CA, il a refusé de démissionner. Il a fallu le révoquer. Un cabinet d’avocats sera consulté pour vérifier s’il peut encore siéger dans le nouveau conseil d’administration étant donné que le PP n’est plus représenté au Parlement wallon. Le jeton de présence sera désormais de 150 euros (le double pour le président). La commune de Hannut a demandé un audit des flux financiers au sein du groupe, une réflexion sur le nouveau statut juridique et le maintien de l’outil. ph. law.