leading story

2013 s'annonce austère pour les Britanniques

Le Royaume-Uni ne devrait pas sombrer dans une troisième récession selon le discours officiel à Londres. Mais l’année 2013 ne sera pas bonne pour autant. Présentant hier son budget 2013-2014, le ministre des Finances britannique, George Osborne, a déclaré ne plus s’attendre qu’à une croissance économique de 0,6% cette année (soit la moitié de sa précédente prévision) avant une accélération revue en baisse, elle aussi, à + 1,8% en 2014. Autre mauvaise nouvelle: la dette publique, en pourcentage du PIB, n’entamera son repli qu’à partir de l’année fiscale 2017/2018, soit un an plus tard que précédemment prévu. Elle s’élève aujourd’hui à 75,9% du PIB et est attendue à 85,6% du PIB en 2017.