Publicité
Publicité
leading story

600 agents de police sanctionnés l'an dernier

Le conseil disciplinaire de la police a traité l’an passé 675 dossiers d’agents ayant commis des écarts de comportement. Dans 74 cas, aucune peine n’a été prononcée, tandis que 601 dossiers ont débouché sur une sanction, rapporte Sudpresse. Une peine légère, comme un avertissement ou un blâme, a été prononcée dans 382 cas. Pour les 219 autres dossiers, le comité a opté pour des peines plus lourdes comme des retenues sur traitement, des suspensions, des rétrogradations voire des démissions d’office. Les policiers francophones ont reçu 57% des sanctions alors qu’ils représentent 45% des effectifs.