leading story

À Davos, May tente de rassurer les entreprises

La Première ministre britannique a tenté de rassurer en affirmant que son pays resterait "ouvert aux entreprises", alors que plusieurs banques prévoient de déplacer des milliers d’emplois hors de la City en raison du Brexit. "Les entreprises, grandes ou petites, constituent l’épine dorsale de nos économies. Le Royaume-Uni est, et sera toujours, un pays ouvert aux affaires, ouvert aux investissements (…). Ouvert à ceux qui veulent acheter nos biens et services. Et ouvert au talent et aux opportunités", a déclaré Theresa May au forum économique mondial de Davos.