Publicité
Publicité
leading story

Apaisement à Kinshasa après une troisième journée de violences anti-Kabila

Les violences se sont apaisées mercredi soir, à Kinshasa, au terme d’une troisième journée d’émeutes contre un éventuel maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, durant lesquelles au moins onze personnes ont été tuées et plus de 300 arrêtées dans la capitale congolaise.