Au Liban, le Hezbollah est devenu un État dans un État affaibli

Le gouvernement Diab soutenu par le Hezbollah a démissionné une semaine après l’explosion du port de Beyrouth. Même s’il jouit toujours d’un statut spécial au Liban, le parti chiite est la cible de nombreuses critiques.