leading story

Aube dorée: la police grecque nettoie dans ses rangs

Deux généraux de la police grecque ont démissionné et quelques cadres ont été suspendus, a annoncé lundi la direction de la police, 6 jours après la mort d’un rappeur antifasciste, par un membre du parti néonazi Aube dorée. Plusieurs cadres de la police de l’île d’Eubée ont été suspendus pour ne pas avoir effectué une enquête sur des locaux d’Aube dorée situés près d’un commissariat et où des armes auraient été entreposées. Le parti d’extrême droite a consolidé ses positions en surfant sur la crise économique qui frappe la Grèce depuis 2008. Toutefois, sa cote de popularité est en baisse depuis l’assassinat qui lui est imputé.