leading story

Barnier avance, May joue les victimes

Le négociateur de l’Union abat ses cartes sur la table des négociations et somme le Royaume-Uni de ne pas perdre de temps pour faire de même. Theresa May, elle, s’emporte contre des "menaces" à l’encontre Londres.