leading story

Bloomberg, joker de la présidentielle?

La campagne électorale en vue de la présidentielle américaine de novembre a déjà apporté son lot de surprises alors que ce sont des candidats plutôt inattendus qui caracolent en tête des sondages ou rendent la vie difficile aux favoris des premières heures. Inquiet devant la tournure que prennent les choses à quelques jours du caucus de l’Iowa, où le milliardaire Donald Trump et le sénateur Bernie Sanders sont donnés gagnants (le premier chez les républicains, le second chez les démocrates), Michael Bloomberg envisage à nouveau de se présenter à la présidentielle. L’ancien maire de New York et magnat de la presse financière avait hésité en 2008 et 2012 à se jeter à l’eau, et n’avait finalement pas concrétisé. Cette fois, il a demandé à des conseillers de commencer à organiser une éventuelle campagne comme candidat indépendant. Budget disponible: un milliard de dollars qui seraient piochés dans sa cassette personnelle.