leading story

Boko Haram a commis des "crimes contre l'humanité"

En six années d’insurrection, les islamistes de Boko Haram ont mené leur offensive la plus "destructrice" début janvier dans le nord-est du Nigeria, un "crime contre l’humanité" pour le secrétaire d’Etat américain John Kerry, dont l’ampleur est documentée par de saisissantes photos satellites fournies par des ONG. Ces images vues du ciel des villes de Baga et Doron Baga, sur les rives du lac Tchad, prises avant et après l’attaque lancée le 3 janvier par Boko Haram montrent l’étendue des destructions dans les deux villes. "L’une d’entre elles (a) presque été rayée de la carte en l’espace de quatre jours", explique Amnesty International.