Publicité
Publicité
leading story

Buenos Aires règle une échéance de sa dette restructurée

L’Argentine a versé hier plus d’un milliard de dollars pour régler une échéance auprès de ses créanciers qui ont accepté une restructuration de sa dette. Une décision judiciaire américaine ordonne à Buenos Aires de verser 1,33 milliard de dollars à deux "fonds vautours", NML Capital et Aurelius Management, avant de poursuivre les remboursements de la dette des créances restructurées. Mais le ministre argentin de l’Économie, Axel Kicillof, a précisé: "Payer, c’est déposer les fonds conformément à nos obligations, un droit exercé de manière volontaire, sans prétendre avec cela aller à l’encontre d’autres décisions de l’autorité judiciaire qui altèrent les termes du contrat souscrit par un pays souverain." La somme versée hier était due le jour ouvrable précédant la date butoir du 30 juin.