leading story

Charles Michel reconnaît le génocide arménien

Le Premier ministre Charles Michel a reconnu jeudi, au nom de son gouvernement, le génocide arménien perpétré il y a un siècle par le gouvernement jeune-turc, dernière autorité de l’Empire ottoman.