Publicité
Publicité
leading story

Cinq eurodéputés du PPE refoulés à Caracas

L’opposant Juan Guaido a critiqué l’expulsion de cinq eurodéputés par "un régime isolé et toujours plus irrationnel" à l’orée d’une semaine décisive au Venezuela, avec l’entrée de l’aide humanitaire fixée à samedi, contre l’avis du président Nicolas Maduro. "Nous sommes en train de nous faire expulser du Venezuela: on nous a confisqué nos passeports, on ne nous a pas communiqué la raison de l’expulsion, pas plus que nous n’avons de document qui justifie pourquoi on nous renvoie du pays", a affirmé l’Espagnol Esteban Gonzalez Pons, l’un des cinq députés européens (tous du Parti populaire européen), dans une vidéo tournée depuis l’aéroport de Caracas-Maiquetia. Juan Guaido a donné rendez-vous à ses partisans pour convoyer samedi l’aide humanitaire stockée dans des pays frontaliers. Il a promis qu’à cette date, l’aide entrerait "quoi qu’il arrive", "par la terre ou la mer", pour former une "avalanche humanitaire".