Publicité
Publicité
leading story

Compétences usurpées: Kris Peeters en a marre

Le ministre-président flamand, Kris Peeters, a exprimé mercredi son ras-le-bol à propos des querelles qui s'éternisent entre le fédéral et les entités fédérées sur les compétences dites usurpées. "On pense que certaines compétences sont régionales? Qu'on les supprime", a-t-il estimé. "Le fédéral doit d'abord faire la clarté, nous regarderons ensuite ce que nous pouvons éventuellement faire", a-t-il ajouté. Les compétences dites "usurpées" sont les matières relevant en principe des entités fédérées mais encore partiellement financées par le fédéral. Le gouvernement fédéral a inscrit au budget un montant de 300 millions d'euros de dépenses à supprimer en les transférant éventuellement vers les entités fédérées.