Publicité
Publicité
leading story

Concerts lucratifs pour l'extrême droite allemande

La petite ville de Themar, 3.000 habitants, dans le sud de la Thuringe, se prépare à une situation d’urgence. Ce week-end, la ville accueillera l’un des plus grands festivals de rock néonazis d’Allemagne. L’an passé, autour du 15 juillet, plus de 7.000 crânes rasés ont envahi le pré mis à leur disposition par un ancien politicien du parti d’extrême droite AfD. Cette année encore, le maire a bien tenté d’éviter la tenue du festival, invoquant la protection de trois espèces d’oiseaux menacées. Mais la Constitution allemande, particulièrement respectueuse de la liberté de rassemblement, ne permet guère de s’opposer à la tenue de ce type d’événement.