leading story

Critiquer son patron sur Facebook peut vous coûter votre job

Le cadre d’une société cotée en Bourse l’a appris à ses dépens: celui qui critique son employeur sur Facebook ou n’importe quel autre réseau social risque d’être licencié sur-le-champ, et sans aucune indemnité de rupture.