leading story

De Wever: le roi, "un appendice politique du PS"

"A peu près aucun parti ne veut voir Philippe sur le trône", a affirmé mercredi le président de la N-VA, Bart De Wever, après la publication dans "Knack" des lettres que l'hebdomadaire a demandé à 5 présidents de parti d'écrire au prince héritier. Mis à part le sp.a, qui ne s’est pas prêté à l’exercice, les présidents de partis flamands remettent tous en cause le rôle de la famille royale. "Lors d'apparitions publiques, votre attitude respire l'obligation", écrit le président des nationalistes. "Ce que c'est d'ailleurs: une obligation. Indubitablement, vous traduirez: votre devoir. La meilleure des choses serait de vous libérer de ce devoir". De Wever ajoute: "le Roi joue toujours un rôle politique. J'ai pu le découvrir pendant les négociations de 2010 dans lesquelles votre père s'est impliqué en tant qu'appendice politique du PS et a collaboré activement à évincer la N-VA des discussions".