Des travailleurs surprotégés?

À l’approche des élections sociales, qui doivent avoir lieu en mai 2020, se pose à nouveau la question du statut des travailleurs protégés. Dans notre pays, quiconque se porte candidat comme délégué du personnel est protégé contre le licenciement. Et même très bien protégé. Pour un travailleur qui a plus de 20 ans d’ancienneté, ces indemnités peuvent monter jusqu’à 8 années de salaire. Comme la protection vaut également pour les candidats, si le scrutin est prévu en mai 2020, les candidats sont déjà protégés à partir de janvier 2020.