leading story

Deux Palestiniens tués par l’armée israélienne

Deux jeunes Palestiniens ont été tués jeudi par l'armée israélienne en Cisjordanie pendant les manifestations pour la "Nakba", la création d'Israël en 1948 et la tragédie des réfugiés. Signe du climat de réconciliation entre le Fatah du président Mahmoud Abbas et le Hamas, qui gouvernent respectivement la Cisjordanie et Gaza, les étendards distinctifs des mouvements étaient généralement absents des commémorations, au profit des drapeaux palestiniens et des keffiehs, autre symbole national.