leading story

Echec de l'investiture de Pedro Sanchez

L’Espagne semble s’acheminer, lentement mais inexorablement, vers de nouvelles élections. Au terme d’un débat houleux suivi d’un vote, le dirigeant socialiste Pedro Sanchez a échoué hier à rassembler une majorité absolue au parlement espagnol pour soutenir le gouvernement de coalition qu’il présentait avec les centristes de Ciudadanos. Son parti a obtenu le soutien de 130 des 350 députés de la chambre basse espagnole, loin des 176 requis lors du premier tour de scrutin.