leading story

Egypte: la Justice poursuit ses procédures expéditives

Près de 700 partisans du président destitué Mohamed Morsi, jugés mardi au Caire pour des faits de violences, connaîtront leur sort le 28 avril. Tous ces pro-Morsi, parmi lesquels Mohammed Badie, le guide suprême des Frères musulmans, ont été jugés lors d’une unique journée d’audience. Les avocats de la défense ont boycotté cette audience, dénonçant une "mascarade" de procès, au lendemain du verdict le plus sévère rendu en Egypte, prononcé à l’issue d’une seule audience par un juge qui a condamné à mort 529 autres pro-Morsi.